Pilates

 

 

Pilates Gabriela Rosa da Silva, Professeur de Pilates 2

 

Cours  au Studio GENERATION Kfé

Samedi 11h30 – 12h30 

 75017 Paris (Villiers), 32 rue Constantinople 

Tél. 01 42 65 89 35

 

 

 MAIL Gabriela Rosa da Silva, Professeur de Pilates 3

 

 

Cours au Studio SATTVA

Mercredi 10 – 11h

75018 Paris (Barbès) 11, rue Labat

Tel. 06.48.26.58.95

_____________________

 

 

Vous pouvez aussi  avoir des

Cours de  Pilates /Yoga-Pilates à domicile

 en individuel, duo ou en petit groupe

 

_________________

 

 

LA MÉTHODE PILATES

Cette méthode est un système des exercices centrés sur les régions de l’abdomen et du bassine – de notre centre du corps. Elle active les muscles faibles et apprend à relâcher les muscles trop tendus afin d’équilibrer la musculature.  Ces exercices variés permettent également une prise de conscience du corps et du fonctionnement de ses muscles. Tous les exercices sont pratiqués en harmonie avec la respiration, la concentration, la fluidité et le contrôle du des mouvements.

 


YOGA-PILATES


Cette nouvelle approche est une combinaison de ces deux techniques Hatha Yoga et Pilates. Elle se compose des exercices de Pilates et des postures de yoga. Dans tous les cours les exercices sont adaptés aux capacités corporelles des participants. Le but est que chacun sort des cours avec un vrai bien-être – dynamisé et détendu.

 

__________________________________________________

 

Témoignages des cours

 

– « J’ai longtemps cherché une activité physique qui me convienne.
La découverte du Pilates est une révélation pour moi: des mouvements doux, l’étirement du corps dans des directions opposées, l’importance de l’accompagnement par la respiration dans l’effort, me permettent de me recentrer, m’apaiser, de reposer mon mental et de faire travailler tout mon corps. Je sors des cours dans une réelle sensation de bien-être et avec des courbatures le lendemain, preuves du travail efficace! Mon cours de Pilates est « mon » moment à moi de la semaine! » Adèle, 38 ans, Ingénieur du son

 

« J’ai enfin trouve un sport qui me fasse du bien au corps et à l’esprit. Après une séance avec Gabriela je me sens ressourcée, et revivifiée. Un grand merci pour cette bulle de bien être hebdomadaire. » Femme

« Je suis élève de Gabriela depuis presque 2 ans maintenant grâce à ma société qui a organisé des cours de Pilates dans nos locaux.
Elle est une professeure formidable: compétente, patiente, toujours de bonne humeur. J’ai découvert grâce à elle cette activité physique qui me convient parfaitement: étirements, travail du dos qui pour ma part est très sollicité, compte tenu de la souvent « mauvaise » position adoptée devant un écran; accompagnement des exercices par la respiration, mouvements doux, travail des abdominaux.
Cette discipline est parfaite pour se relaxer, se recentrer et reposer son mental.
Je sors détendue du cours et c’est un moment important de  ma semaine professionnelle ». Femme juriste

 

« J’adore les cours de Gabriela! J’en sors bien dans mon corps,  détendue et prête à profiter d’une  bonne énergie.Merci Gabriela. » Femme

_________________

 

 

 La vie de Joseph Pilates est très inspirant. Je vous donne une idée qui peut vous encourager:

 

 

Biographie de Joseph Pilates,  créateur de la méthode

 

 

 EMAIL Joseph Pilates

Joseph Pilates à 80 ans

 

L’histoire personnelle du créateur de la méthode Pilates est très impressionnante. Je vous donne un aperçu de son parcours exceptionnel qui peut encourager chacun à s’améliorer sa santé:

Joseph Hubertus Pilates,

né en 1880 en Allemagne, est l’inventeur de la méthode de fitness Pilates.

Il est l’enfant d’un père gymnaste de haut niveau et d’une mère naturopathe, précurseur de formes de guérison naturelles et « alternatives » (Hahn).

Enfant, Joseph Pilates a souffert d’une malformation du thorax. Afin de retrouver sa santé, il se met à étudier l’anatomie et observe les animaux dans les bois. Il imagine alors que la santé mentale et physique sont reliées, et étudie des disciplines à l’époque très exotiques telles que le yoga et différents arts martiaux. Il intègre ces pratiques à des activités corporelles occidentales. Il est persuadé qu’un style de vie « moderne » (mauvaise posture, respiration incorrecte, exercices ignorant les muscles posturaux…) est un élément qui participe de façon déterminante à une santé fragile. Il a lutté contre ses maladies jusqu’à devenir un sportif accompli en ski, plongée, yoga, boxe, gymnastique.

Alors jeune homme, déjà plongeur et gymnaste, Joseph déménage en 1912 en Angleterre où il boxe professionnellement, et enseigne l’autodéfense dans les écoles de police et à  Scotland Yard. Pour gagner sa vie, il participe aussi à un numéro de cirque avec son frère, où il joue la statue grecque.

Durant la Première Guerre mondiale il est fait prisonnier en tant que « étranger ennemi » dans un camp d’internement. Il enseigne les exercices qu’il conçoit à ses compatriotes également internés, en agissant en quelque sorte comme leur prof de gym/physiothérapeute. C’est également ici qu’il développe le concept de ses ‘machines’, réalisant l’efficacité qu’il pourrait en obtenir avec des personnes non entraînées, comparée au travail sur tapis.

L’efficacité de son approche « holistique » quant à la santé devient évidente lors de la pandémie de grippe qui s’abat sur le monde entier en 1918. Malgré cela, toutes les personnes qui suivent la méthode de Joseph Pilates survivent.

Émigré à New York en 1923, il ouvre son studio afin d’entraîner et de rééduquer des danseurs professionnels. Il invente des exercices et conçoit des appareils dans le but de rectifier les mauvaises postures et de développer le corps en harmonie, ce qui devint connu sous le nom de la méthode Pilates.

Une fois libéré, il retourne en Allemagne et continue de former des policiers à Hambourg, et travaille également avec des experts de la danse tels que le danseur Rudolf Laban. Quand la nouvelle armée allemande cherche à lui forcer la main pour qu’il y devienne entraîneur, il quitte le pays et émigre aux  États-Unis. C’est lors du voyage en bateau qu’il rencontre sa future femme, une infirmière nommée Clara. Il se marient et fondent à New York leur studio, et y enseignent sa méthode de conditionnement physique.

Nombre de fervents adeptes suivent cette méthode alors révolutionnaire, qui met l’accent sur la respiration dans l’exercice, et un accord entre le mental et le physique dans l’approche de la pratique. Les danseurs des compagnies de danse new-yorkaises embrassent le Pilates, celui-ci leur permettant une rééducation accélérée des diverses blessures inhérentes à leur travail, et de se renforcer tout en gardant leur souplesse.

La danseuse Martha Graham, arrivée à New York en 1923, et George Balanchine, qui a émigré aux États-Unis en 1933, sont tous deux des inconditionnels du Pilates et envoient régulièrement leurs élèves au studio de « Uncle Joe ». Danseurs et chorégraphes légendaires, la première sera la créatrice du Martha Graham Center of Contemporary Dance et de la Martha Graham Dance Company, le deuxième sera plus tard le cofondateur du New York City Ballet.

Incapable de transporter ses appareils, Joseph Pilates enseigne également sa méthode sur tapis durant l’été à des jeunes danseurs dans le Massachusetts. Ses cours, qui durent une heure, commencent toujours par un travail sur la respiration, un élément fondamental du Pilates, outil essentiel parfois malgré tout confondu comme étant une fin en soi.

Sa méthode se base sur la respiration, une posture correcte, une emphase mise sur le développement harmonieux des muscles posturaux, des mouvements effectués sans hâte mais avec une précision profonde.

Le Pilates commence alors à être enseigné partout dans le monde par ses étudiants. Cette méthode est connu dans le monde entier par le travail Pilates mat (sur le tapis) et Pilates machine (avec des appareils).

Joseph Humbertus Pilates s’éteint en 1967 à New York à l’âge de 83 ans, après avoir dédié sa vie au bien-être et la santé d’autrui, et enseigné avec sa femme Clara dans leur studio pendant plus de 40 ans. Clara le rejoindra dix ans après, en 1977.